LEAD 1-Xi Jinping promet une aide de $60 mds pour développer l'Afrique

vendredi 4 décembre 2015 10h13
 

(Actualisé avec détails, contexte)

JOHANNESBURG, 4 décembre (Reuters) - Le président chinois, Xi Jinping, a annoncé vendredi lors du Forum de coopération Chine-Afrique que son pays allait investir 60 milliards de dollars dans le développement du continent africain.

Xi Jinping, qui co-préside le forum avec l'Afrique du Sud, a détaillé devant plusieurs de ses homologues africains un projet de développement du continent en dix points, tout en précisant que Pékin souhaitait que la relation se fonde sur l'égalité.

"Afin d'assurer le succès de la mise en oeuvre de ces dix plans de coopération, la Chine a décidé de fournir un total de 60 milliards de dollars pour financer ce soutien", a dit le chef de l'Etat chinois.

Malgré un ralentissement de l'économie chinoise, Xi a précisé que son pays allait accentuer ses investissements dans les industries manufacturières africaines tournées vers l'exportation et aider à la construction de routes, de ports et de liaisons ferroviaires.

"La Chine va mettre en oeuvre ces dix plans de coopération au cours des trois prochaines années", a-t-il poursuivi. "Ces plans sont destinés à régler trois problèmes qui retardent le développement de l'Afrique, des infrastructures inadaptées, le manque de personnel professionnel et qualifié et le manque de financement".

La Chine considère l'Afrique comme une source essentielle de matières premières.

La dette des pays les moins développés arrivant à maturité en fin d'année sera annulée par le biais de prêts à taux zéro, a promis Xi.

Une coopération accrue sera également mise en oeuvre avec les pays africains afin de combattre le terrorisme mais sans que Pékin s'ingère dans les choix politiques des pays du continent.

De nombreux pays africains voient dans ces investissements chinois un moyen de compenser l'influence des pays occidentaux. Ces derniers accusent les Chinois d'ignorer au nom des relations commerciales les conflits et les violations des droits commises en Afrique. (Joe Brock; Stella Mapenzauswa et Tilsetso Motsoeneng; Pierre Sérisier pour le service français)