LEAD 1-T. Italia-Vivendi défend sa demande d'être représenté au conseil

jeudi 3 décembre 2015 19h27
 

* Vivendi veut faire entrer quatre administrateurs au conseil

* Sa demande est critiquée par des fonds actionnaires de T. Italia

* ISS et Glass Lewis s'opposent aussi à la résolution Vivendi

* Vivendi estime que sa demande n'est pas disproportionnée (Actualisé avec précisions supplémentaires)

par Gwénaëlle Barzic

PARIS, 3 décembre (Reuters) - Vivendi défend sa volonté d'être représenté au conseil de Telecom Italia dans une lettre adressée à un groupement de fonds actionnaires de l'opérateur télécoms italien qui conteste sa requête portant sur la nomination de quatre nouveaux administrateurs.

Vivendi, qui a déboursé plus de trois milliards d'euros pour devenir le premier actionnaire de Telecom Italia, a soumis une résolution en vue de la prochaine assemblée générale de l'opérateur afin de porter le nombre de sièges d'administrateurs de 13 à 17 et faire entrer au conseil trois de ses dirigeants ainsi qu'une consultante française.

Cette demande est contestée par un groupement de fonds italiens et étrangers, actionnaires de l'ancien monopole italien, qui craignent de voir Vivendi obtenir une représentation au conseil disproportionnée par rapport à sa participation (20,03%).

Réunis au sein d'Assogestioni, ils ont adressé mi-novembre un courrier au président de Telecom Italia Giuseppe Recchi, à l'administrateur délégué Marco Patuano et à l'ensemble du conseil.   Suite...