Opel dément sous-évaluer émissions et consommation de la Zafira

jeudi 3 décembre 2015 17h33
 

BERLIN, 3 décembre (Reuters) - Opel a démenti jeudi avoir sous-évalué les émissions de dioxyde de carbone (CO2) et la consommation d'essence de son modèle Zafira 1.6 CDTi, réfutant ainsi les affirmations de la chaîne de télévision allemande ARD.

Selon l'émission Monitor d'ARD, la consommation et les émissions de ce modèle seraient supérieures de 15% en moyenne aux résultats certifiés de la filiale européenne de General Motors.

Trois tests pratiqués en interne chez Opel fin octobre ont révélé ces écarts, précise Monitor. L'émission ajoute que ses propres tests, réalisés sur le modèle dans un laboratoire suisse, ont montré que les émissions de CO2 de la Zafira dépassaient les valeurs déclarées par Opel de 20% environ.

"Les valeurs de CO2 publiées par Opel sont correctes", a réagi le constructeur. "Les mesures de CO2 et de consommation sont clairement établies par la loi", a-t-il ajouté, précisant que ses résultats sur les niveaux de CO2 émis avaient été contrôlés par des inspecteurs indépendants.

L'association allemande de défense de l'environnement DUH avait dit en octobre que l'Opel Zafira 1.6 CDTi dégageait des émissions d'oxydes d'azote (NOx) excessives, ce qu'avait démenti Opel.

Renault a de même contesté le mois dernier les conclusions de DUH suivant lesquelles les émissions de son modèle Espace étaient 25 fois supérieures au plafond autorisé, au vu de tests pratiqués par une université suisse pour le compte de l'association.

L'affaire de trucage des émissions polluantes de plusieurs véhicules diesel produits par Volkswagen a braqué les projecteurs, en Europe notamment, sur l'écart entre les tests d'homologation réalisés en laboratoire et les mesures effectuées dans les conditions réelles d'utilisation des voitures.

(Andreas Cremer, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)