Edag en hausse de 8% pour ses débuts boursiers à Franfort

mercredi 2 décembre 2015 10h19
 

2 décembre (Reuters) - Le titre Edag était en hausse de quelque 8% lors de son premier jour de cotation à la Bourse de Francfort, l'introduction en Bourse du groupe d'ingénierie allemand apportant ainsi une note positive à une série d'opérations de ce type en Allemagne aux résultats contrastés.

Après avoir ouvert à 19,55 euros, l'action évoluait vers 09h15 GMT à 20,53 euros, soit une hausse de 8,1% par rapport au prix de 19 euros retenu pour l'IPO.

Ce prix correspond au bas d'une fourchette indicative de 19 à 24 euros et a permis au propriétaire d'Edag de glaner 191 millions d'euros.

Edag, entreprise spécialisée dans l'ingénierie et le design des voitures pour les grands constructeurs qui emploie 8.000 personnes, est détenue par l'investisseur allemand Lutz Helmig et sa famille.

Aton, Le véhicule d'investissement de Lutz Helmig, a proposé 10,06 millions de titres existants aux investisseurs, l'opération ne s'étant donc traduite par aucune levée de fonds pour l'entreprise elle-même.

Le 6 novembre, le titre Hapag-Lloyd avait réussi un accueil très mitigé lors de son introduction en Bourse, finissant la séance sur une hausse d'un peu plus de 1%.

L'équipementier automobile et industriel Schaeffler , une des plus importantes introductions en Bourse réalisées en Allemagne cette année, avait gagné plus de 5% à la Bourse de Francfort pour son premier jour de cotation début octobre.

Covestro, filiale de plastiques du groupe chimique Bayer, avait à la même période bondi de plus de 10,4% à l'occasion de son premier jour de cotation à Francfort.

En revanche, toujours début octobre, le groupe de matériaux de construction Xella avait gelé de son projet d'introduction en Bourse. (Arno Schütze, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)