LEAD 1-La Bourse de Tokyo cède 0,37%, dans l'attente de la BCE

mercredi 2 décembre 2015 08h01
 

TOKYO, 2 décembre (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,37% mercredi, tirée par les valeurs cycliques dans un marché peu actif avant la réunion monétaire de la Banque centrale européenne, jeudi, et la publication des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis le lendemain.

L'indice Nikkei a perdu 74,27 points à 19.938,13, repassant sous la barre des 20.000 points franchie la veille pour la première fois depuis plus de trois mois.

Le Topix, plus large, a conservé en clôture un léger gain de 0,31 point ou 0,02% à 1.602,26.

La séance a été peu animée avec seulement 1,89 milliard de titres qui ont changé de mains à comparer à une moyenne quotidienne de 2,3 milliards sur les 90 dernières séances.

La BCE va selon toute vraisemblance annoncer jeudi de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire alors même que la Réserve fédérale américaine s'apprête, dans deux semaines, à relever ses taux d'intérêt pour la première fois depuis 2006.

Le marché japonais avait pris 1,3% mardi.

"On a un mouvement un peu haché et déconnecté depuis quelques jours, en partie à cause des récents congés ici et aussi du fait d'ajustements de portefeuille de fin de mois", rapporte Stefan Worrall, responsable des ventes d'actions japonaises chez Credit Suisse.

"Le marché s'est bien repris depuis la fin septembre mais reste en mode d'anticipation avant la réunion de la Réserve fédérale. Cela fait un moment qu'on répète, d'où la nervosité et la volatilité, mais maintenant arrive le moment où tout va se jouer."

En vedette, Sharp s'est adjugé 3,17% à 130 yens après avoir bondi de plus de 11% en début de séance. Selon le journal Yomiuri, le fonds public japonais Innovation Network Corporation of Japan (INCJ) envisage de prendre une participation majoritaire dans le géant de l'électronique pour 200 milliards de yens (1,53 milliard d'euros), dans le cadre de la restructuration du groupe.

A la baisse, les chaînes de grands magasins J.Front Retailing, Isetan Mitsukoshi Holdings et Takashimaya ont perdu respectivement 4,36%, 2,65% et 2,75% après l'annonce de ventes décevantes en novembre, notamment dans l'habillement, du fait de températures inhabituellement clémentes au Japon. (Ayai Tomisawa et Joshua Hunt, Véronique Tison pour le service français)