LEAD 1-France-Premier procès d'une filière djihadiste après les attentats

mardi 1 décembre 2015 18h38
 

* Premier procès du genre depuis les attentats

* Six prévenus présents, Benghalem grand absent

* Benghalem, bourreau présumé de Daech (Actualisé avec premières déclarations, détails)

par Chine Labbé

PARIS, 1er décembre (Reuters) - Le procès de sept djihadistes présumés, dont Salim Benghalem, considéré comme un des membres francophones les plus influents de l'Etat islamique et jugé en son absence, s'est ouvert mardi, deux semaines après les attentats de Paris.

Tous sont soupçonnés d'avoir participé, à des degrés divers, dès 2012 pour certains, et en tout cas courant 2013, à une filière d'acheminement de militants islamistes vers la Syrie.

Aux côtés de Salim Benghalem, l'un des bourreaux présumés de Daech en Syrie, Abdelmalek T., 26 ans, est suspecté d'avoir aidé à la prise en charge, sur place, de candidats au djihad en 2013.

"Je les ai aidés à traverser la frontière", a dit le Franco-Algérien au sujet de trois de ses co-prévenus, niant avoir pris part à des combats ou suivi un entraînement militaire.

"L'objectif principal c'était la chute de Bachar (al Assad, le président syrien, NDLR)", a-t-il encore assuré.   Suite...