BOURSE-Rexel pénalisé par le pessimisme de Berenberg

mercredi 25 novembre 2015 10h13
 

PARIS, 25 novembre (Reuters) - L'action Rexel compte parmi les plus mauvaises performances de l'indice SBF 120 mercredi matin à la Bourse de Paris, Berenberg ayant abaissé son conseil sur le distributeur de matériel électrique de "conserver" à "vendre" en se montrant plus pessimiste sur la marge et le dividende.

A 10h05, le titre recule de 2,7% à 12,435 euros contre un gain de 0,54% pour le SBF 120 au même instant.

"Nous voyons une hausse limitée de la marge l'année prochaine (...)", commente dans sa note Berenberg, qui a également ramené son objectif de cours sur le titre de 14,50 à 11,50 euros.

Le courtier s'attend à une croissance organique nulle en 2016 en raison, notamment, d'un déclin de l'activité en Amérique du Nord et d'une reprise molle en France.

Cette situation ainsi que la pression sur les prix liée au recul des cours des matières premières devraient conduire à de nouvelles déceptions sur la marge, estime Berenberg, ajoutant que le dividende pourrait également être "en danger".

Au début octobre, Rexel avait révisé à la baisse ses objectifs 2015 en raison de la dégradation de la conjoncture observée depuis la publication de ses résultats semestriels.

Fin octobre, le groupe avait fait état d'un chiffre d'affaires en recul de 3,3% au troisième trimestre en données comparables et à nombre de jours constants et d'un Ebita ajusté en baisse de 16,4%, pénalisé par un environnement plus difficile, notamment avec la détérioration continue du marché pétrolier et gazier.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)