France-L'Insee avancera la publication d'indicateurs en 2016

mardi 24 novembre 2015 12h14
 

PARIS, 24 novembre (Reuters) - L'Insee a annoncé mardi qu'il publierait à compter de l'an prochain des chiffres d'inflation, de croissance et de chômage en France plus rapidement que jusqu'à présent.

S'agissant de la croissance, il sera en mesure de diffuser une première estimation du produit intérieur brut (PIB) d'un trimestre trente jours après la fin de celui-ci, contre 45 jusqu'à présent.

Une deuxième estimation le sera à 60 jours puis les comptes trimestriels définitifs dans un délai de 85 jours, comme c'est déjà le cas.

Ce nouveau calendrier, qui s'inscrit dans un cadre européen, est rendu possible par le fait que de nombreuses sources sont elles-mêmes disponibles plus tôt qu'avant, souligne l'Insee.

La première estimation du PIB nécessitera toutefois d'extrapoler certaines données non disponibles pour le dernier mois du trimestre sous revue, comme la production industrielle et le commerce extérieur.

Mais l'Insee indique que des tests menés plusieurs années assurent un taux de révision maximal de 0,07 point entre les première et deuxième estimations du taux de croissance de l'économie.

L'Insee publiera également dès la fin de chaque mois une estimation de l'inflation provisoire de l'inflation, soit deux semaines avant le chiffre définitif, même si seul ce dernier restera valable pour les indexations des contrats privés et de diverses prestations.

Là encore, il fait valoir que des tests l'ont amené à considérer que les estimations précoces étaient fiables.

L'institut avancera de même de deux semaines ses indicateurs trimestriels sur le marché du travail (taux de chômage au sens du BIT).

Il annonce enfin qu'il sera en mesure de publier dès fin 2015 une estimation du taux de pauvreté de l'année 2014 en France, une statistique qu'il mettait jusqu'ici plus de 18 mois à compiler dans le cadre de ses enquêtes annuelles sur les revenus fiscaux et les inégalités. (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)