Un hôtel de Bamako attaqué par des islamistes, 21 morts

samedi 21 novembre 2015 01h43
 

* Quelque 170 personnes, dont des Français, ont été pris en otage

* L'assaut a été donné par les forces spéciales maliennes

* Aucun Français parmi les victimes à ce stade - Le Drian (Avec bilan officiel)

par Tiemoko Diallo

BAMAKO, 21 novembre (Reuters) - Vingt-une personnes, dont deux assaillants, sont mortes vendredi au Mali lors de l'attaque d'un grand hôtel de Bamako revendiquée par le groupe islamiste Al Mourabitoune, a annoncé le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, tôt samedi matin à la télévision d'Etat.

Un responsable des Nations unies avait auparavant avancé sous le sceau de l'anonymat un bilan de 27 morts.

L'attaque contre l'hôtel Radisson Blu a également fait sept blessés, a précisé Ibrahim Boubacar Keïta, qui a décrété l'état d'urgence dans l'ensemble du pays à partir de minuit et déclaré trois jours de deuil national.

L'attaque a débuté dans la matinée, se transformant en une longue prise d'otages, avant l'assaut donné par les forces spéciales maliennes pour libérer les 170 personnes retenues, après plus de sept heures de confrontation. Une source proche des services de sécurité a annoncé la fin de la prise d'otages en début de soirée.

Un témoin direct, Modi Coulibaly, qui a assisté au début de l'attaque, a déclaré que les assaillants avaient tué deux gardes de l'hôtel devant ses yeux et blessé une autre personne d'une balle dans le ventre.   Suite...