Novartis paie $390 mlns dans une affaire de pots-de-vin aux USA

samedi 21 novembre 2015 00h16
 

WASHINGTON, 21 novembre (Reuters) - La filiale américaine du suisse Novartis versera 390 millions de dollars (366 millions d'euros) afin de régler à l'amiable un dossier dans laquelle elle est accusée d'avoir versé des pots-de-vin à des pharmacies de spécialités pour qu'elles encouragent les patients à prendre certains médicaments le plus longtemps possible.

Selon l'accord, passé entre Novartis Pharmaceuticals Corp, le gouvernement fédéral américain et 40 Etats, ces dessous de table avaient été versés entre 2007 et 2012.

Dans l'accord, Novartis admet une série de faits concernant ses liens avec les pharmacies de spécialités, qui délivrent des médicaments coûteux ou qui nécessitent un maniement particulier, ainsi que le fonctionnement du système des pots-de-vin. (Sarah N. Lycnh, Benoit Van Overstraeten pour le service français)