Chine-117 mds de sorties de capitaux illégales empêchées

vendredi 20 novembre 2015 10h09
 

SHANGHAI, 20 novembre (Reuters) - L'offensive lancée en avril par les autorités chinoises contre les circuits financiers illégaux a permis de faire échec à plus de 170 tentatives de blanchiment de fonds ou de transferts de capitaux illicites représentant un montant total dépassant 800 milliards de yuans (117 milliards d'euros), rapporte vendredi le Quotidien du Peuple.

Les flux financiers illégaux n'ont pas seulement un impact sur le système de changes mais ils se traduisent aussi par d'importantes perturbations des marchés financiers et boursiers du pays, écrit l'organe du Parti communiste chinois dans un article publié sur son site internet.

Même si l'offensive lancée il y a sept mois, qui associe la police, les autorités du marché des changes et la Banque populaire de Chine (BPC) a enregistré des succès, l'activité des circuits financiers illégaux continue d'augmenter et la situation reste préoccupante, poursuit l'article.

Parallèlement à la répression visant les circuits illégaux, la BPC et l'autorité de régulation du marché des changes s'efforcent de mieux encadrer les canaux par lesquels des capitaux peuvent sortir légalement de Chine, dans le but de stabiliser l'offre monétaire et de faire baisser les taux d'intérêt pour soutenir la croissance.

La vente de yuans par des entreprises ou des particuliers pour acheter du dollar réduit l'offre de yuans disponible pour financer des prêts, ce qui favorise la hausse des taux.

(Samuel Shen et Pete Sweeney; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)