LEAD 1-Pour Square et Match, les débuts boursiers s'annoncent risqués

jeudi 19 novembre 2015 09h31
 

par Noel Randewich

SAN FRANCISCO, 19 novembre (Reuters) - Les investisseurs qui envisagent d'investir dans la société de paiements mobiles Square ou dans le site de rencontres Match Group , qui font tous deux leurs débuts boursiers ce jeudi, feraient bien d'y réfléchir à deux fois au vu des performances médiocres de récentes introductions en Bourse très suivies.

Une brutale flambée d'instabilité à Wall Street et la perspective d'une remontée des taux directeurs de la Réserve fédérale le mois prochain, perspective qui n'enchante guère les investisseurs, ont valu des débuts de parcours boursier cahoteux pour certains nouveaux venus de la cote.

Sur 14 IPO lancées à Wall Street ces 12 derniers mois à grand renfort de publicité, la moitié sont à présent dans le rouge, sous leur prix d'introduction, parmi lesquels le service de stockage en ligne Box et LendingClub, un site de crédit participatif présenté comme l'un des pionniers d'une économie du partage encore naissante mais en plein essor.

"L'horizon est plombé c'est évident; on s'interroge sur les perspectives d'avenir de certaines de ces sociétés", dit James Angel, professeur de finance de l'Université Georgetown.

Depuis le début de l'année, les IPO accusent en moyenne une baisse de 4,8% sur le prix d'introduction en Bourse, selon Renaissance Capital, qui gère des fonds d'investissement spécialisés.

Le scénario n'a même pas épargné Ferrari, qui avait mis à prix son IPO dans le haut de la fourchette indicative en raison d'une forte demande, et dont l'action a subi un recul de 9% par rapport au prix d'introduction. Certains investisseurs doutent que le constructeur italien, qui produit peu, puisse soutenir les valorisations élevées d'une marque de luxe.

Etsy, la place de marché électronique spécialisée dans les objets d'artisanat, a été valorisée jusqu'à quatre milliards de dollars lors de ses débuts boursiers en avril. Depuis lors, l'action a chuté de 46% par rapport à son prix d'introduction, conséquence de pertes trimestrielles qui s'aggravent et de la nouvelle concurrence d'Amazon.com qui a lancé un site similaire.

  Suite...