BOURSE-Air Liquide en net repli, le prix du rachat d'Airgas jugé élevé

mercredi 18 novembre 2015 11h00
 

PARIS, 18 novembre (Reuters) - Air Liquide accuse la plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120 mercredi matin à la Bourse de Paris au lendemain de l'annonce d'un projet de rachat amical de son concurrent américain Airgas , des professionnels s'interrogeant sur les multiples payés par le groupe français.

A 10h37, le titre perd 5,74% à 116,55 euros tandis que le CAC 40 recule de 1,05%.

Air Liquide propose de racheter la totalité du capital d'Airgas au prix de 143 dollars par action, ce qui valorise le groupe américain à 13,4 milliards de dollars. L'offre représente une prime de 50,6% par rapport à la moyenne des cours durant le mois écoulé.

UBS estime que l'opération est "chère" par rapport à l'offre d'Air Products sur Airgas qui avait échoué en 2010. "Avec une valorisation représentant 23 fois le bénéfice par action estimé 2017, l'opération devra produire un accroissement substantiel du BPA", dit le broker.

Pour UBS, ce rapprochement s'inscrit dans le contexte du ralentissement de la croissance de l'industrie des gaz industriels.

Liberum estime que la prime va probablement susciter des inquiétudes mais que l'opération fait sens stratégiquement. Selon le broker, le prix offert vise à décourager une surenchère.

Air Liquide attend de cette acquisition plus de 300 millions de dollars de synergies avant impôt dans les deux ou trois ans. Le groupe s'est fixé pour objectif de conserver une notation "A-/A" (S&P). Pour financer l'opération, il a déjà obtenu un prêt relais et a l'intention de se refinancer à travers une augmentation de capital comprise enter trois et quatre milliards d'euros et un mix d'obligations à long terme en dollar et en euro.

(Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)