BOURSE-Le secteur de la défense profite des frappes en Syrie

mardi 17 novembre 2015 12h29
 

LONDRES, 17 novembre (Reuters) - La multiplication des frappes contre des bases de l'Etat islamique en Syrie profite aux valeurs de la défense en Bourse mardi.

L'indice Stoxx du secteur aérospatial en Europe gagnait autour de 3% dans la matinée, portant ses gains à 4,2% depuis le début de la semaine, les investisseurs pariant sur une intensification des bombardements dans la région.

Le président François Hollande a annoncé lundi un "surcroît de dépenses" pour assurer la sécurité des Français en réponse aux attentats sanglants de vendredi à Paris, revendiqués par l'Etat islamique.

Parmi les plus fortes hausses du secteur figurent Zodiac Aerospace et Rolls Royce, en progression de près de 4%, tandis que Thales et BAE Systems prennent respectivement 2,7% et 1,8%.

La France a formulé une demande d'aide à ses partenaires de l'Union européenne, comme le prévoit le traité de Lisbonne en cas d'agression armée, tandis que l'aviation française a mené des frappes contre l'EI en Syrie pour la deuxième nuit consécutive.

"Nous attendons un surcroît de dépenses pour les opérations de police, de sécurité privée et les interventions militaires", déclarent les économistes de Citi dans une note sur l'impact des attentats de Paris.

L'industrie de la défense subit des coupes budgétaires depuis la crise financière de 2008 mais BAE Systems a fait état en début de mois d'une amélioration des perspectives à moyen terme grâce à une reprise des dépenses militaires aux Etats-Unis et dans d'autres pays.

Le groupe britannique n'en a pas moins annoncé des baisses de capacités et un ralentissement de la production de son chasseur Typhoon.

"Il y a peut-être eu un effet positif sur le sentiment mais les budgets restent contraints", dit Edward Stacey, analyste chez Haitong Securities. (Lionel Laurent, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)