Des marques d'intérêt pour un site britannique de Tata-syndicat

lundi 16 novembre 2015 18h40
 

LONDRES, 16 novembre (Reuters) - Plusieurs acheteurs potentiels sont intéressés par une filiale britannique de Tata Steel spécialisée dans les produits pour la construction, a-t-on appris lundi de source syndicale.

"On nous dit qu'il y a un intérêt chez plusieurs parties mais il n'y a aucune offre sur la table", a dit Paul McBean, du syndicat Community.

Tata Steel a annoncé le mois dernier son intention de supprimer 900 emplois sur le site de Scunthorpe, qui en emploie quelque 4.000 au total.

Le deuxième sidérurgiste européen cherche depuis l'an dernier à vendre ses activités britanniques d'aciers longs, qui souffrent de la crise mondiale du marché de l'acier et de la chute des prix, au plus bas depuis dix ans.

Un porte-parole de Tata s'est refusé à tout commentaire sur les pourparlers de cession, disant simplement que le groupe "continue d'évaluer toutes les options stratégiques" pour sa filiale.

Le directeur général de la branche européenne du groupe, Karl Köhler, a déclaré au début du mois que la filiale n'avait pas d'avenir au sein du groupe au-delà de l'exercice en cours. Ses propos ont alimenté les spéculations sur une possible fermeture en l'absence de repreneur.

Le secteur sidérurgique britannique a supprimé près de 4.000 emplois sur le seul mois d'octobre, l'équivalent d'un quart de ses effectifs.

(Maytaal Angel; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)