Wall Street stable en ouverture

lundi 16 novembre 2015 15h41
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

NEW YORK, 16 novembre (Reuters) - Les marchés actions américains étaient pratiquement inchangés en tout début de séance lundi, moins de trois jours après les attentats meurtriers de Paris et Saint-Denis, les investisseurs semblant écarter le scénario d'un impact économique important et durable.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 11,62 points, soit 0,07%, à 17.256,86. Le Standard & Poor's 500, plus large, prend 0,2% à 2.027,15 et le Nasdaq 0,07% à 4.931,23.

La réaction de Wall Street aux attentats commis en France vendredi, qui ont fait 129 morts, est tout aussi mesurée que celle des places européennes. Et comme en Europe, la progression des valeurs de l'énergie, sur fond de remontée des cours du brut, compense le recul d'autres secteurs.

"On s'attend à ce que (les attentats) aient un impact économique limité et les marchés peuvent surmonter cela à brève échéance", explique Eric Wiegand, gérant senior d'U.S. Bank.

Wall Street a subi la semaine dernière sa plus forte baisse hebdomadaire depuis août, sur fonds d'indicateurs économiques inférieurs aux attentes et de résultats décevants de plusieurs grand noms du secteur de la distribution, comme Macy's.

Les attentats de Paris, dont l'annonce a eu lieu après la clôture des places américaines vendredi, ont eu pour effet un repli sur les valeurs refuges traditionnelles comme l'or ou le dollar. Leurs implications géopolitiques ont parallèlement pour effet une remontée des cours du pétrole, limitée toutefois par le maintien d'une offre excédentaire.

En conséquence, Exxon Mobil et Chevron gagnent respectivement 0,5% et 0,75%.

A la baisse, les compagnies aériennes souffrent de la crainte de voir le tourisme affecté par la crainte de nouveaux attentats. American Airlines abandonne 3,1%, United Continental 2,28% et Delta Air Lines 3%.

Dans l'actualité des fusions-acquisitions, Starwood Hotels perd 5,7% à 70,69 dollars après l'annonce de son rachat par Marriott International pour un montant total de 12,2 milliards de dollars (72,08 dollars par action). Marriott cède 1,69%.

(Abhiram Nandakumar; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)