G20-Moscou dit avoir présenté une offre à l'Ukraine sur sa dette

lundi 16 novembre 2015 12h59
 

LONDRES, 16 novembre (Reuters) - La Russie souhaite parvenir à un compromis sur la dette de trois milliards de dollars de l'Ukraine à son égard et elle a présenté une offre "intéressante" pour régler le contentieux, a déclaré lundi Anton Silouanov, le ministre des Finances russe, en marge du G20.

Cette proposition de la dernière heure ressemble à un volte-face de la part du Kremlin, qui insiste depuis des mois pour que l'Ukraine rembourse intégralement cette dette à l'échéance le mois prochain et a fait savoir qu'il considérerait comme un défaut tout manquement à cette obligation de remboursement.

La Russie a prêté 3,0 milliards de dollars (2,8 milliards d'euros) à l'Ukraine en décembre 2013, trois mois avant le renversement de l'ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch.

Anton Silouanov n'a pas donné de détail concernant son offre autre que le fait que Moscou juge toujours inacceptable une restructuration de la dette dans les mêmes conditions que celles appliquées aux créanciers privés.

Il a dévoilé cette proposition après avoir rencontré la directrice du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, qui assiste elle aussi à la réunion du Groupe des 20 en Turquie.

Kiev a conclu en août un accord avec ses créanciers privés portant sur 18 milliards de dollars, dans le cadre duquel ces derniers acceptent de renoncer à 20% du montant de leurs créances et à une réduction des coupons.

Cet accord est conforme aux objectifs fixés par le plan d'aide du FMI.

La Russie a déclaré à plusieurs reprises que la dette de l'Ukraine à son égard ne pouvait faire l'objet d'un accord de restructuration parce elle représente un prêt d'un Etat souverain.

(Denis Dyomkin, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)