Weidmann (BCE) ne voit pas de risque imminent de déflation

jeudi 12 novembre 2015 18h59
 

PARIS, 12 novembre (Reuters) - La zone euro n'est pas confrontée au risque imminent de sombrer dans une dangereuse spirale déflationniste, a déclaré jeudi Jens Weidmann, président de la Bundesbank allemande.

Lors d'une conférence à Sciences Po à Paris, Jens Weidmann a jugé que les rachats de dette souveraine par la Banque centrale européenne risquaient de provoquer la confusion au sujet du rôle de la BCE, dont il est membre du conseil des gouverneurs, et que cet instrument ne devait être utilisé que pour contrer le risque de déflation.

"Ce que nous constatons maintenant, ce n'est pas que nous nous dirigeons vers la déflation", a-t-il dit en anglais.

Le maintien de l'inflation à un niveau proche de zéro dans la zone euro renforce l'attente d'une nouvelle initiative de la BCE lors de sa prochaine réunion en décembre. La BCE pourrait décider d'amplifier ou de prolonger son programme d'assouplissement quantitatif consistant en l'achat de 60 milliards de titres par mois, y compris des obligations souveraines.

Pour Jens Weidmann, cette inflation basse est avant tout la conséquence du recul des prix de l'énergie et non d'une faiblesse de la demande, facteur généralement à l'origine de la déflation. (Leigh Thomas; Bertrand Boucey pour le service français)