L'UE prolonge jusqu'au 2 mars l'enquête sur Staples-Office Depot

jeudi 12 novembre 2015 16h58
 

BRUXELLES, 12 novembre (Reuters) - Les autorités européennes de la concurrence ont prolongé jeudi d'environ trois semaines, au 2 mars, leur enquête sur l'offre de rachat de 6,3 milliards de dollars (5,86 milliards d'euros) de Staples, le numéro un américain des fournitures de bureau, sur le numéro deux Office Depot, à la demande des sociétés.

La Commission européenne, qui devait initialement donner ses conclusions avant le 10 février, a lancé en septembre une enquête approfondie pour étudier les risques de hausse de prix à la suite de cette opération annoncée en février.

Il se peut que Staples soit amené à proposer des concessions telles que des cessions d'actifs pour apaiser les inquiétudes de l'exécutif européen.

Les autorités de la concurrence américaines, la Federal Trade Commission, examinent également l'opération qui a déjà obtenu le feu vert des autorités en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Chine. (Foo Yun Chee, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)