LEAD 1-Draghi se redit prêt à agir, évoque la faiblesse de l'inflation

jeudi 12 novembre 2015 10h43
 

* Les signes de remontée de l'inflation se dégradent, dit Draghi

* L'euro et les rendements obligataires en baisse après son discours

* Draghi justifie les rencontres avec des acteurs des marchés (Actualisé avec nouvelles citations, réaction des marchés, commentaire)

par Francesco Guarascio et Francesco Canepa

BRUXELLES/FRANCFORT, 12 novembre (Reuters) - Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, a une nouvelle fois déclaré jeudi que l'institution était prête à prendre de nouvelles mesures pour soutenir les prix et l'activité, en soulignant la faiblesse de l'un des indicateurs les plus suivis de l'évolution des prix dans la zone euro.

Dans un discours adressé aux membres de la commission des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen, Mario Draghi a par ailleurs justifié des rencontres entre des responsables de la BCE et des dirigeants de banques et de fonds d'investissement avant les réunions de politique monétaire.

"Les signes de reprise soutenue de l'inflation de base se sont quelque peu affaiblis", a-t-il écrit à l'occasion d'une audition par la commission des Affaires économiques et monétaires.

L'inflation de base, qui exclut les éléments volatils que sont l'énergie et les produits alimentaires de base, est l'un des principaux indicateurs économiques pris en compte par la BCE pour déterminer sa politique monétaire.

"Nous avons toujours dit que nos achats se poursuivraient au-delà de septembre 2016 dans le cas où nous n'observerions pas un ajustement durable de la trajectoire d'inflation", a ajouté Mario Draghi, qualifiant de "puissant et flexible" le programme d'achats actifs mis en oeuvre depuis mars par la banque centrale.   Suite...