LEAD 2-ABN Amro vise jusqu'à E18,8 milliards pour son retour en Bourse

mardi 10 novembre 2015 15h03
 

(Actualisé avec Dijesslbloem, précisions et commentaire)

par Toby Sterling

AMSTERDAM, 10 novembre (Reuters) - Le gouvernement néerlandais a choisi mardi une fourchette de prix large pour le retour en Bourse d'ABN Amro (IPO-ABN.AS: Cotation) en valorisant la banque entre 15 et 18,8 milliards d'euros, ce qui devrait faire de l'opération la plus importante introduction en Bourse d'une banque depuis la crise financière mondiale.

La première cotation de la banque, prévue le 20 novembre, marquera une étape symbolique pour les Pays-Bas, qui tourneront ainsi définitivement la page de cette crise, dont la nationalisation d'ABN Amro a été l'un des épisodes les plus marquants.

Le ministre des Finances, Jeroen Dijsselbloem, qui a donné son feu vert définitif à la mise en vente de 23% du capital du groupe, a reconnu que le contribuable ne récupérerait pas les 22 milliards d'euros qu'a coûté son renflouement.

"Le prix du sauvetage d'ABN Amro était bien plus élevé", a-t-il dit à Bruxelles. "Nous allons simplement essayer de la vendre avec le meilleur retour possible."

Il avait auparavant déclaré que le maintien de l'Etat au capital d'ABN Amro n'était que temporaire et que le solde serait vendu au cours des prochaines années.

De son côté, l'Agence néerlandaise des investissements financiers, qui gère les participations de l'Etat, a précisé que 188 millions de certificats de dépôt représentant des actions étaient proposés aux investisseurs à un prix fixé dans une fourchette de 16 à 20 euros.

L'Etat devrait donc retirer entre 3,01 et 3,76 milliards d'euros de cette première cession.   Suite...