Sinaï-La thèse de l'attentat partagée par la Russie - USA

lundi 9 novembre 2015 18h47
 

WASHINGTON, 9 novembre (Reuters) - Des responsables russes sont convaincus qu'une bombe est à l'origine du crash d'un avion de ligne russe dans le Sinaï égyptien le 31 octobre dernier, a-t-on appris lundi de sources américaines au fait du dossier, citant les services de renseignement.

L'Egypte et la Russie n'ont formulé aucune déclaration officielle sur les causes de la destruction de l'appareil, qui a entraîné la mort de 224 personnes.

Moscou a cependant suspendu vendredi ses vols entre l'Egypte et la Russie et un membre de la commission d'investigation égyptienne a déclaré dimanche que les enquêteurs étaient "sûrs à 90%" qu'un bruit enregistré par les boîts noires correspondait à l'explosion d'une bombe.

Les Etats-Unis, la Grande-Bretagne ou encore Israël jugent pour leur part très probable la thèse d'un attentat à la bombe.

La branche égyptienne de l'organisation de l'Etat islamique a revendiqué avoir détruit l'Airbus A321 de la compagnie Metrojet pour se venger des frappes aériennes russes contre l'EI en Syrie. (Jonathan S. Landay, Mark Hosenball; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)