Début d'amélioration pour les émergents, sauf la Russie-OCDE

lundi 9 novembre 2015 13h16
 

PARIS, 9 novembre (Reuters) - La croissance donne des signes d'infléchissement dans la plupart des économies développées mais la dynamique s'améliore légèrement pour les grands pays émergents, selon les indicateurs composites de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) pour le mois de septembre, publiés lundi.

Les indicateurs composites avancés de l'OCDE, conçus pour anticiper les points de retournement de l'activité, signalent une dynamique de croissance stable dans la zone euro pour le troisième mois consécutif, et une poursuite de l'amélioration pour la France.

L'indicateur global pour l'OCDE est ressorti à 99.8 en septembre (-0,1 point), légèrement en deçà du seuil de 100 qui marque la tendance à long terme de l'activité économique.

L'indicateur pour les seuls pays du G7 recule d'autant à 99,6.

Ceux de la zone euro dans son ensemble et de l'Italie indiquent une dynamique stable (à 100,6 et 101,0 respectivement) mais celui de l'Allemagne signale un léger infléchissement (-0,1 à 99,80).

Un infléchissement de la croissance plus marqué est anticipé au Royaume-Uni (-0,2 à 99,4) et aux Etats-Unis (-0,2 à 99,1).

Les signes sont plus modérés au Japon (-0,1 à 99,8) et au Canada (stable à 99,6).

Dans les pays émergents, les indicateurs signalent une poursuite de l'infléchissement en Russie (-0,1 à 99,3), mais une relative stabilisation en Chine (à 98 comme le mois précédent), une amélioration au Brésil (+0,1 à 99,1) et une poursuite de la dynamique de croissance en Inde (+0,1 à 100,1).

  Suite...