LEAD 1-La Bourse de Tokyo gagne 1,96%, au plus haut depuis août

lundi 9 novembre 2015 08h08
 

TOKYO, 9 novembre (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en forte hausse de 1,96% lundi, soutenue par la baisse du yen après les bons chiffres de l'emploi aux Etats-Unis qui ouvrent la voie à un resserrement monétaire de la Réserve fédérale le mois prochain.

L'indice Nikkei a gagné 377,14 points à 19.642,74, sa meilleure clôture depuis le 20 août dernier. Le Topix , plus large, a pris 27,38 points (1,75%) à 1.590,97, avec 31 de ses 33 sous-indices en territoire positif.

Sur le marché des changes, le dollar a atteint un plus haut de deux mois et demi à 123,46 yens après l'annonce vendredi de 271.000 créations d'emplois aux Etats-Unis le mois dernier, bien plus que prévu, et d'un taux de chômage en baisse à 5%.

"La vigueur du dollar a nettement amélioré le sentiment des investisseurs, bénéficiant aux exportateurs et aux grands noms de la cote", commente Gavin Parry, directeur général du broker Parry International Trading.

Les banques ont soutenu la tendance avec un bond de 3,2% de leur indice sectoriel, profitant également d'une information du journal Nikkei selon laquelle les grands établissements nationaux annonceront le dénouement prochain de participations croisées vendredi, lors de la publication de leurs résultats.

Mitsubishi UFJ Financial Group a pris 4,3%, Sumitomo Mitsui Financial Group 4% et Mizuho Financial Group 3,1%.

Les indices de l'assurance et de la machinerie de précision ont aussi soutenu la cote avec des gains respectifs de 4,1% et 4,0%.

Parmi les valeurs individuelles, l'opérateur télécoms Nippon Telegraph and Telephone Corp, troisième capitalisation boursière du Japon, s'est adjugé 4,2% à 4.813 yens après avoir relevé ses prévisions de résultats pour l'ensemble de son exercice clos fin mars 2016, tablant désormais sur un bénéfice d'exploitation de 1.250 milliards de yens (7,6 milliards d'euros).

Olympus a bondi de 16,95% à 4.830 yens après l'annonce d'une hausse de 30% de son bénéfice d'exploitation semestriel, imité dans une moindre mesure par Nikon (+2,91%) dont le bénéfice d'exploitation a progressé de 11% sur la période.

A la baisse, Toshiba a rendu 7,5% à 310 yens. Le conglomérat, dans le rouge lors du trimestre écoulé avec une perte d'exploitation de 79,5 milliards de yens (600 millions d'euros), a annoncé avoir engagé des poursuites judiciaires contre cinq de ses anciens dirigeants auxquels il reproche des erreurs de gestion.

Parmi les valeurs de second rang, le fabricant d'articles de sport Asics a vu son titre chuter de 18,4%, à un plus bas de sept mois, après avoir abaissé ses prévisions de résultats pour l'exercice clos le 31 décembre. (Joshua Hunt, Véronique Tison pour le service français)