SYNTHESE-L'Egypte continue d'étudier toutes les pistes sur l'A321

samedi 7 novembre 2015 17h45
 

* Un "bruit" entendu dans le cockpit, analyse en cours

* Aucune conclusion jusqu'ici, disent les enquêteurs égyptiens

* Les services occidentaux soupçonnent un attentat à la bombe

* Le Caire déplore le manque de coordination avec les "pays étrangers"

par Asma Alsharif et Omar Fahmy

LE CAIRE, 7 novembre (Reuters) - Les enquêteurs égyptiens ont déclaré samedi qu'un bruit pouvait être entendu dans la dernière seconde de l'enregistrement des conversations à bord du cockpit de l'Airbus russe qui s'est écrasé dans le Sinaï il y a une semaine tout en estimant qu'il était trop tôt pour en tirer des conclusions.

Le président du comité d'enquête, Ayman al Moukaddam, a dit que son équipe continuait à rassembler des informations et à étudier toutes les pistes pour tenter d'expliquer la destruction de l'avion de ligne russe, alors que la thèse d'une bombe est évoquée par les services secrets américains et britanniques et que plusieurs pays ont suspendu leurs vols avec l'Egypte.

"Une analyse spectrale sera effectuée en laboratoire par des spécialistes afin d'identifier la nature de ce bruit", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse au Caire.

"Le comité examine avec la plus grande attention tous les scénarios possibles pour expliquer l'accident et n'est pas parvenu jusqu'ici à une quelconque conclusion", a-t-il ajouté.   Suite...