Ford conclut à son tour un projet d'accord avec le syndicat UAW

samedi 7 novembre 2015 06h18
 

(Actualisé avec les détails de l'accord, selon des sources)

DETROIT, 7 novembre (Reuters) - Ford et le syndicat United Auto Workers (UAW) ont annoncé vendredi avoir conclu un projet d'accord sur une nouvelle convention collective de quatre ans.

Le texte devrait être approuvé dès lundi par les instances dirigeantes de l'UAW puis soumis aux adhérents du syndicat. Il concerne au total 52.700 salariés de Ford membres de l'UAW.

Des sources ont ensuite déclaré que le constructeur s'était engagé à investir neuf milliards de dollars (8,4 milliards d'euros) sur quatre ans aux Etats-Unis en cas de ratification du projet d'accord par l'UAW.

Ces sources ont notamment que l'usine de Wayne, dans le Michigan, resterait ouverte alors qu'il y a récemment des inquiétudes concernant l'avenir de ce site.

Les salariés de General Motors sont en train d'achever de se prononcer sur un accord équivalent et le oui devrait l'emporter, les résultats déjà connus de plusieurs sites importants du groupe étant favorables.

Le projet d'accord négocié par Ford est proche de ceux ratifiés ou en passe de l'être chez Fiat Chrysler Automobiles et chez GM, qui prévoient notamment la fin de l'échelle salariale à deux vitesses. Celle-ci n'assurait aux nouveaux embauchés qu'un salaire bien inférieur à celui touché par les plus anciens.

Les nouvelles conventions de FCA et GM prévoient qu'un nouveau salarié peut atteindre en huit ans le salaire horaire maximum, qui est aujourd'hui d'environ 30 dollars.

Le détail de l'accord conclu par Ford sera rendu public lundi si les instances dirigeantes de l'UAW le valident.

(Bernie Woodall; Marc Angrand pour le service français)