Gestion-La perspective d'une hausse des taux US oriente les flux

lundi 9 novembre 2015 06h00
 

(Répétition sans changement d'une dépêche publiée vendredi)

9 novembre (Reuters) - L'appétit des investisseurs pour le risque ne s'est pas démenti avec des flux de souscriptions sur les fonds dans la quasi totalité des grandes classes d'actifs à l'exception des actions et obligations émergentes et de l'or sur la semaine au 4 novembre, montre une étude hebdomadaire publiée vendredi par Bank of America-Merrill Lynch.

Les fonds spécialisés sur l'or ont subi des rachats de 700 millions de dollars, les plus importants en treize semaines, selon l'étude qui reprend des données d'EPFR Global, une société de recherches spécialisée dans le suivi des flux de souscription des grandes sociétés de gestion internationales.

Les analystes de BofAML attribuent ces sorties sur les fonds investis en métal jaune aux anticipations d'un relèvement des taux par la Réserve fédérale américaine dès le mois de décembre, confortées par l'accélération des créations d'emplois aux Etats-Unis au mois d'octobre.

La perspective d'un relèvement des taux de la Fed s'est aussi traduite par des dégagements sur les fonds émergents avec des rachats nets de 1,2 milliard sur les actions, les premiers en quatre semaines, et sur les obligations pour le même montant.

Les fonds investis en obligations d'Etat n'ont pas été épargnés avec 2,1 milliards de rachats nets, les plus importants en vingt semaines.

En revanche, les fonds investis en obligations à haut rendement et ceux dédiés aux obligations en catégorie d'investissement ont enregistré des entrées nettes de respectivement 3,6 milliards et 1,7 milliard.

Au total, les souscriptions nettes sur les fonds obligataires toutes catégories confondues ont atteint 2,3 milliards.

Les fonds investis en actions ont enregistré des entrées nettes de 2,0 milliards, les plus faibles en quatre semaines avec 2,6 milliards de souscriptions sur les fonds dédiés aux actions européennes, 600 millions pour ceux investis en actions japonaises mais 500 millions de sorties pour ceux spécialisés sur les actions américaines.   Suite...