BOURSE-Chute de JCDecaux jugé trop cher par des analystes

vendredi 6 novembre 2015 11h12
 

PARIS, 6 novembre (Reuters) - JCDecaux figure parmi les plus fortes baisses du SBF 120 vendredi matin à la Bourse de Paris malgré la publication d'un solide chiffre d'affaires au troisième trimestre.

Des analystes jugent en effet le titre trop cher au regard des perspectives de croissance organique et de marges en 2016 du spécialiste de la publicité extérieure.

Vers 11h00, l'action chute de 3,96% à 36,16 euros malgré la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel en croissance organique (+4,3%) supérieure aux attentes.

Les pôles "transport" (+9,7% en organique) et "mobilier urbain" (+3,2%) ont compensé la baisse de l'affichage (-6% en organique).

Exane BNP Paribas a abaissé toutefois sa recommandation de neutre à sous-performance avec un objectif de cours ramené de 34 à 33 euros, après avoir revu en baisse ses estimations de bénéfice par action 2016 et 2017 de 5%.

"Malgré une bonne croissance au T3, nous abaissons nos estimations et nos dégradons la valeur, étant donnée l'extrême décorrélation entre les cours et le BPA", écrivent les analystes d'Exane qui s'attendent désormais à une stagnation des marges en 2017 et non plus à une hausse de 250 points de base.

Le broker ajoute que si JCDecaux est "une bonne société", "nous resterons à l'écart de la valeur tant quelle ne passera pas sous notre 'fair value'".

Société générale réitère son conseil de vendre JCDecaux avec un objectif de cours de 33,0 euros et reste prudent sur un titre qui se traite à 33,2 fois le BPA 2015 estimé. Le broker estime probable une nouvelle baisse de la marge d'Ebitda en 2016. (Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)