McCarthy & Stone valorisé 1,35 md pour son IPO à Londres

vendredi 6 novembre 2015 11h00
 

LONDRES, 6 novembre (Reuters) - McCarthy & Stone Plc (IPO-MRP.L: Cotation), numéro un britannique de la promotion immobilière pour les retraités, a fixé vendredi à 180 pence par action le prix de son introduction en Bourse de Londres, ce qui le valorise 967 millions de livres sterling (1,35 milliard d'euros).

Le titre du groupe a bondi de 13,5% à 204,21 pence dans des échanges restreints vendredi, les investisseurs pariant sur des gains supplémentaires dans un solide marché britannique de l'immobilier résidentiel.

La pénurie de logements a entraîné une nette hausse des prix immobiliers en Grande-Bretagne. Les investisseurs, qui commencent à considérer que les propriétés immobilières traditionnelles sont trop onéreuses, sont désormais plus enclins à se tourner vers des secteurs comme l'habitat étudiant, les maisons de retraite ou le secteur locatif privé.

McCarthy & Stone compte lever 90 millions de livres dans le cadre de cette offre publique de vente (IPO), des fonds destinés à contribuer au financement d'un plan d'investissements sur quatre ans dans des terrains et des projets de construction.

Le groupe a été coté à la Bourse de Londres pendant 22 ans avant d'être retiré de la cote en 2006 dans le cadre d'une opération de 1,1 milliard de livres effectuée par un consortium mené par Halifax Bank of Scotland. Il a ensuite été racheté par un consortium d'investisseurs privés comprenant notamment Goldman Sachs et la société de capital-investissement TPG .

Au total, 186,9 millions d'actions seront proposées à l'occasion de cette entrée en Bourse, soit environ 35% du capital émis, a précisé McCarthy & Stone.

Les actionnaires actuels devraient retirer environ 246 millions de livres de cette opération, hors option de surallocation.

Les échanges restreints sont réservés aux banques et aux courtiers et les débuts boursiers effectifs du groupe sont prévus pour le 11 novembre. (Matt Scuffham et Esha Vaish; Myriam Rivet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)