6 novembre 2015 / 09:50 / il y a 2 ans

BOURSE-ArcelorMittal fait le yoyo, le marché divisé après le T3

PARIS, 5 novembre (Reuters) - ArcelorMittal fait le yoyo vendredi matin en Bourse, les investisseurs se montrant divisés sur l‘interprétation à faire des résultats trimestriels publiés auparavant par le premier sidérurgiste mondial.

A 10h38, le titre gagne 1,35% à 5,045 euros après avoir gagné jusqu‘à 3,9% et perdu 5% dans les premiers échanges. Au même instant, le CAC 40 recule de 0,58%.

“Il y a un peu de tout dans cette publication, de quoi rassurer ou de quoi inquiéter”, résume un vendeur actions en poste à Paris.

ArcelorMittal a revu en baisse sa prévision de bénéfice brut de 2015 vendredi, évoquant une chute des cours de l‘acier en raison des exportations bon marché de la Chine et observant que la clientèle s‘abstient pour l‘instant de lancer de nouvelles commandes.

Le sidérurgiste anticipe un Ebitda de 5,2 à 5,4 milliards de dollars (4,8-5,0 milliards d‘euros) alors qu‘il projetait auparavant six à sept milliards. Le consensus actuel des analystes, qui ne tenaient déjà plus compte de la projection antérieure, visait un Ebitda de 5,5 milliards.

“Alors qu‘une révision à la baisse de la prévision des résultats annuels était attendue, la nouvelle fourchette d‘ArcelorMittal entre 5,2 et 5,4 milliards de dollars est un peu plus faible que prévu”, relève Jefferies dans une note.

“Avec une demande d‘acier et des cours qui devraient encore décevoir, nous restons à l‘écart”, ajoute le courtier.

Le groupe prévoit également une demande d‘acier inférieure cette année à ce qu‘elle était l‘an dernier, évoquant en particulier la situation des marchés brésilien, américain et chinois.

Pour autant, d‘autres investisseurs soulignent des points positifs dans les annonces faites par le groupe, et soulignent les mesures prises par ArcelorMittal pour préserver sa trésorerie.

“ArcelorMittal a dit qu‘il réduirait ses besoins de cash d‘un milliard de dollars en 2016 par rapport à 2015 en diminuant ses investissements, ses charges financières et (...) en suspendant le dividende 2015”, souligne un trader en poste à Paris.

“A travers ces mesures, ArcelorMittal veut assurer une génération de Free Cash Flow positif et la réduction de sa dette nette dans un marché difficile”, juge-t-il.

Le sidérurgiste a confirmé sa prévision d‘un cash flow positif cette année et d‘une dette nette de moins de 15,8 milliards en fin d‘année.

Au troisième trimestre, l‘Ebitda du sidérurgiste a représenté 1,35 milliard de dollars, en recul de 30% sur les 1,90 milliard dégagés un an auparavant, conforme en gros au consensus Reuters qui le donnait à 1,36 milliard. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below