Les travaux à Notre-Dame-des-Landes se poursuivront, redit Valls

mercredi 4 novembre 2015 15h56
 

PARIS, 4 novembre (Reuters) - Manuel Valls a confirmé mercredi la reprise des travaux sur le chantier de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, un projet contesté par des militants écologistes et suspendu depuis deux ans.

La préfecture de Loire-Atlantique a relancé la semaine dernière les marchés publics relatifs au démarrage des travaux à la suite du rejet, en juillet, des recours déposés par les opposants au projet.

Selon plusieurs médias, la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, serait "furieuse" de cette décision.

"La réalisation du projet, déclaré d'utilité publique en 2008, peut donc reprendre et se poursuivra dans le respect des procédures nationales, comme des procédures européennes", a déclaré le Premier ministre à l'Assemblée nationale lors de la séance des questions au gouvernement.

"Les décisions de justice doivent être respectées et mises en oeuvre", a poursuivi Manuel Valls.

"Il est inacceptable et inimaginable qu'une minorité d'individus ultra-violents puissent empêcher l'application des décisions de justice et aller contre l'intérêt général", a-t-il encore dit.

Plusieurs dirigeants d'Europe Ecologie-Les Verts, dont la secrétaire nationale Emmanuelle Cosse et Cécile Duflot, étaient attendus mercredi à Notre-Dame-des-Landes pour y manifester leur désaccord. (Simon Carraud, édité par Sophie Louet)