** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mercredi 4 novembre 2015 07h56
 

PARIS, 4 novembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse mercredi à l'ouverture dans le sillage de Wall Street et des marchés asiatiques dans un contexte de goût retrouvé pour le risque.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu'à 0,5% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,2% et le FTSE à Londres 0,4%.

La Bourse de Tokyo a fini mercredi sur une progression de 1,3%, portée par Wall Street et le succès de l'introduction en Bourse de la Poste japonaise.

La hausse est généralisée sur les marchés asiatiques avec un gain de 1,37% pour l'indice MSCI des valeurs Asie-Pacifique hors Japon. Les Bourses chinoises, en particulier, sont en nette progression, d'environ 4% pour le principal indice de Shanghai, après la confiance affichée par le président Xi Jinping dans la capacité de la Chine à conserver une croissance d'environ 7% au cours des cinq prochaines années.

La Bourse de New York a pour sa part fini en hausse mardi, le Dow Jones gagnant 0,5% et le S&P-500 0,27%, entraînée notamment par les valeurs de l'énergie avec le rebond des cours du pétrole.

Au-delà de la poursuite de la saison des résultats d'entreprise, la journée de mercredi est marquée par la publication des indicateurs PMI sur l'activité dans les services en octobre dans les principales économies du monde.

En Chine, l'activité dans le secteur des services est remontée en octobre à son plus haut niveau depuis trois mois, l'indice PMI Caixin/Markit s'établissant à 52,0 contre 50,5 en septembre.

Contre la tendance, le secteur automobile européen, et en particulier allemand, pourrait souffrir d'un nouveau rebondissement dans le scandale Volkswagen. Le constructeur allemand a dit mardi avoir détecté des "incohérences" dans les émissions de dioxyde de carbone d'environ 800.000 véhicules supplémentaires vendues en Europe.

L'appétit pour les actifs risqués pousse les investisseurs à se séparer des valeurs refuges, ce qui a entraîné à la hausse depuis mardi soir le rendement des obligations d'Etat américaines et soutenu le dollar face au yen.   Suite...