LEAD 1-Clinton veut augmenter le salaire minimum, réitère ses promesses sur les armes

mercredi 4 novembre 2015 01h26
 

(Actualisé avec déclarations sur la question des armes à feu)

WASHINGTON, 4 novembre (Reuters) - Hillary Clinton, en tête des intentions de vote en vue de la primaire démocrate aux Etats-Unis, s'est prononcée mardi pour un relèvement du salaire minimum fédéral de 7,25 à 12 dollars de l'heure.

"Je veux augmenter le salaire fédéral minimum à 12 dollars et inciter les autres entités à aller encore plus haut", a-t-elle dit lors d'un meeting de campagne dans l'Iowa, l'Etat qui donnera début février le coup d'envoi des primaires.

Son principal rival dans la course à l'investiture démocrate, le sénateur du Vermont Bernie Sanders, propose lui de porter à 15 dollars le salaire horaire minimum au niveau fédéral.

De nombreuses collectivités locales ont déjà fixé des salaires minimums supérieurs à la norme fédérale.

Au cours du même meeting, la candidate démocrate a également réitéré sa promesse d'affronter le lobby des armes à feu en réformant les règles encadrant les ventes d'armes.

Evoquant les violences avec arme, elle a souligné qu'il s'agissait "d'un problème, d'un danger, d'une menace partout dans notre pays".

"Nous devons en faire une question électorale, exactement comme le fait le camp adverse, parce que la majorité des Américains et la majorité des détenteurs d'armes sont de notre avis", a-t-elle poursuivi.

Dans le même temps, son équipe de campagne diffusait un nouveau spot publicitaire consacré à ce sujet, le deuxième du genre, qui reprend la question posée par la candidate début octobre: "Combien de gens encore devront mourir avant que nous n'agissions véritablement ?"   Suite...