LEAD 1-France-L'application de la réforme de la DGF repoussée à 2017

mardi 3 novembre 2015 17h20
 

* Le gouvernement cède à la pression des maires

* L'AMF réclame toujours une loi spécifique

* La réforme compliquée par la baisse des dotations (Actualisé avec AMF, Laignel)

PARIS, 3 novembre (Reuters) - Manuel Valls a annoncé mardi le report d'un an, au 1er janvier 2017, de la mise en oeuvre dans les communes de la réforme de la dotation globale de fonctionnement (DGF), la principale aide de l'Etat aux collectivités locales, face à la montée des critiques des élus de tous bords.

Le Premier ministre a fait part de cette décision aux députés socialistes lors de la réunion hebdomadaire de leur groupe, a confirmé son entourage après des déclarations en ce sens de participants.

Selon plusieurs élus, le chef du gouvernement a précisé que le principe de la réforme serait acté comme prévu dans le cadre du projet de loi de finances pour 2016, même si son application était différée, avec une "clause de revoyure" en avril.

Un parlementaire a expliqué que Manuel Valls avait déclaré que la réforme, critiquée par des dirigeants de collectivités locales de droite comme de gauche, comportait "des incertitudes" et qu'il convenait "de laisser du temps" pour l'affiner.

"Il faut faire une réforme", a déclaré le président du groupe PS, Bruno Le Roux. "Mais il y a beaucoup d'interrogations encore."

L'Association des maires de France a salué dans un communiqué "cette décision positive qui va permettre de travailler efficacement sur les objectifs et les conséquences de cette réforme".   Suite...