LEAD 3-Obama entend trancher avant son départ sur le projet Keystone

mardi 3 novembre 2015 23h12
 

* TransCanada demande une suspension de l'examen de sa demande de permis

* Washington juge cette demande "curieuse"

* L'oléoduc permettrait de relier l'Alberta aux raffineries du golfe du Mexique

* Mais le projet est controversé en raison de son impact sur l'environnement et les émissions de CO2

* La compagnie canadienne tablerait sur l'élection d'un républicain en 2016 à la Maison blanche

par Nia Williams et Valerie Volcovici

CALGARY/WASHINGTON, 3 novembre (Reuters) - Barack Obama entend prendre une décision sur le projet d'oléoduc Keystone XL avant la fin de son mandat en janvier 2017, a confirmé mardi la Maison blanche, qualifiant de "curieuse" la volonté de la compagnie canadienne TransCanada de suspendre l'examen de sa demande d'autorisation.

L'initiative de TransCanada, qui porte ce projet estimé à 8 milliards de dollars, apparaît pour nombre d'observateurs comme une manière de repousser la décision définitive de l'administration américaine après l'élection présidentielle de novembre 2016, avec l'espoir d'une alternance politique.

Keystone XL est au coeur d'une lutte politique entre l'industrie pétrolière et les défenseurs de l'environnement.   Suite...