CGG réduit sa flotte et supprime 13% de ses effectifs

jeudi 5 novembre 2015 08h21
 

PARIS, 5 novembre (Reuters) - CGG a annoncé jeudi une réduction de sa flotte visant à limiter son exposition à ses activités cycliques, qui se traduira par la suppression de 13% de ses emplois dans le monde.

Le spécialiste français des services et équipements géophysiques, touché de plein fouet par la réduction des budgets d'exploration des compagnies pétrolières, a précisé qu'il entendait intensifier sa stratégie d'économies de coûts mise en place en 2013, invoquant des conditions de marchés "très difficiles".

"Ce mouvement passera principalement par une réduction de la flotte à cinq navires (...) Cette action permettra de ramener l'activité d'acquisition de données contractuelles à moins de 15% du chiffre d'affaires consolidé".

Le groupe a fait état d'un chiffre d'affaires en recul à 470 millions de dollars au troisième trimestre, contre 694 millions un an plus tôt.

Dans ce contexte, le groupe dit continuer de privilégier une gestion rigoureuse de sa trésorerie. Il a dégagé un cash-flow libre de 22 millions de dollars sur le trimestre, contre un solde négatif de 267 millions un an plus tôt.

CGG a dégagé un résultat brut d'exploitation (Ebitda) de 122 millions de dollars et a accusé une perte nette de 1,07 milliard, après 1,015 milliard de dépréciations d'écarts d'acquisition et de charges non récurrentes.

Le communiqué : bit.ly/1Q6sIuN (Joseph Sotinel et Benjamin Mallet, édité par Pascale Denis)