Affaire Bettencourt-Majordome et journalistes devant la justice

lundi 2 novembre 2015 10h05
 

par Claude Canellas

BORDEAUX, 2 novembre (Reuters) - L'ex-majordome Liliane Bettencourt Pascal Bonnefoy, poursuivi pour avoir enregistré clandestinement des conversations de la milliardaire en 2009-2010, sera jugé de mardi à jeudi à Bordeaux aux côtés de cinq journalistes qui en ont publié des extraits.

C'est le quatrième volet de la tentaculaire "affaire Bettencourt", qui mêle accusations d'abus de faiblesse sur la personne de l'héritière de L'Oréal et soupçons de trafic d'influence et de financement politique occulte, sur fond de conflit familial.

L'ex-majordome, aujourd'hui âgé de 52 ans, avait capté une vingtaine d'heure de conversations au domicile de Liliane Bettencourt en plaçant un dictaphone derrière son fauteuil.

Ces enregistrements sont devenir un support essentiel de "l'affaire Bettencourt" quand la fille de la milliardaire, Françoise Bettencourt-Meyers, les a transmis sous forme de CD-roms par un coursier à la brigade financière le 10 juin 2010.

Le conflit entre la mère et la fille, qui a déposé une plainte pour "abus de faiblesse" en décembre 2007 à l'encontre du photographe et confident de la milliardaire, François-Marie Banier - plainte classée sans suite en septembre 2009 - a abondamment défrayé la chronique médiatique.

C'est l'objet de ce procès, où l'ex-majordome est poursuivi pour "atteinte à l'intimité de la vie privée" et les cinq journalistes pour la détention et la diffusion de "documents portant atteinte à l'intimité de la vie privée", des faits passibles d'un an de prison et de 45.000 euros d'amende.

"STRICT DEVOIR D'INFORMATION"   Suite...