RPT-Chine-Les PMI donnent l'image d'une économie manquant d'allant

lundi 2 novembre 2015 06h00
 

(Répétition sans changement d'une dépêche transmise dimanche)

par Xiaoyi Shao et Nicholas Heath

PEKIN, 2 novembre (Reuters) - L'activité manufacturière s'est contractée contre toute attente en Chine en octobre, et ce pour le troisième mois d'affilée, laissant craindre à nouveau une croissance au ralenti au quatrième trimestre en dépit de la vague de mesures de relance économique prises ces derniers temps.

Beaucoup d'économistes pensaient que la croissance toucherait son point bas au troisième trimestre et anticipaient un léger mieux en fin d'année et au début de la suivante, les mesures déjà prises produisant peu à peu leurs effets, mais il semble que Pékin doive aller encore plus loin.

Le secteur des services, l'un des rares foyers de dynamisme de la deuxième économie mondiale, a montré lui aussi des signes de lassitude le mois dernier, avec la croissance la plus faible depuis près de sept ans.

L'indice officiel des directeurs d'achats (PMI) a été de 49,8 en octobre comme en septembre, alors que les économistes interrogés par Reuters l'attendaient à 50, niveau qui sépare la croissance de la contraction.

Le sous-indice des commandes à l'exportation s'est contracté pour le 13e mois consécutif mais celui des commandes nouvelles, indicateur des tendances de la demande tant extérieure qu'intérieure, a un peu progressé, à 50,3 contre 50,2 en septembre.

Face à une demande atone, les entreprises industrielles ont continué de licencier, à un rythme un peu plus marqué qu'en septembre.

"En raison d'une reprise molle de l'économie mondiale et de pressions baissières sur l'économie locale, les industriels restent confrontés à une situation de l'import-export difficile", commentait Zhao Qinghe, un statisticien du Bureau national de la statistique, dans un communiqué accompagnant les indicateurs.   Suite...