Telecom Italia-Niel ne fera pas changer Vivendi de cap-presse

samedi 31 octobre 2015 19h23
 

MILAN, 31 octobre (Reuters) - Vivendi est un investisseur de long terme dans Telecom Italia et le groupe français n'a pas l'intention de modifier ses projets vis à vis de l'opérateur italien malgré l'offensive menée par l'homme d'affaire Xavier Niel, a déclaré le président de son directoire, Arnaud de Puyfontaine, au Corriere della Sera.

"Nous avons été surpris lorsque nous nous sommes aperçus que Niel s'était positionné dans Telecom Italia. Ce fut une véritable surprise, mais cela ne change rien aux projets de Vivendi", a déclaré Arnaud de Puyfontaine dans l'édition de samedi du journal italien.

Vivendi est le premier actionnaire de Telecom Italia avec une participation de 20,3%.

Le groupe de médias et de divertissement est désormais talonné par Xavier Niel, fondateur d'Iliad, qui a porté sa participation potentielle dans Telecom Italia à l'équivalent de 15,143% des droits de vote.

Selon Arnaud de Puyfontaine, cette montée au capital de Telecom Italia n'est pas hostile et Xavier Niel ne s'est pas concerté avec Vivendi.

"Aucune réunion avec Niel n'a été prévue", a-t-il dit.

Prié de dire si Vivendi pourrait relever le niveau de sa participation dans le groupe italien, Arnaud de Puyfontaine a répondu que le groupe français demeurait un investisseur de long terme.

"Ne jamais dire jamais. Nous verrons bien ce qui se passera à l'avenir." (Stephen Jewkes,; Nicolas Delame pour le service français)