Valeant rompt les liens avec le réseau pharmaceutique Philidor

vendredi 30 octobre 2015 12h59
 

30 octobre (Reuters) - Le laboratoire canadien Valeant Pharmaceuticals International a annoncé vendredi qu'il allait rompre tous ses liens commerciaux avec le réseau de distribution pharmaceutique Philidor Rx Services, après les critiques ayant porté sur la relation commerciale entre les deux groupes.

Valeant et Philidor, qui a contribué à la progression des ventes du laboratoire canadien, ont été mis en cause dans un rapport de Citron Research, un courtier spécialisé dans les ventes à découvert.

Ce dernier a accusé le laboratoire pharmaceutique de gonfler frauduleusement ses ventes, utilisant Philidor pour générer des "ventes fantômes" de ses produits ou en distribuant aux pharmacies des quantités de médicaments supérieures à celles justifiées par leurs ventes, ces produits étant donc voués à rester dans les stocks.

Philidor a représenté 6,8% du chiffre d'affaires total de Valeant au troisième trimestre et le laboratoire a indiqué qu'il allait élaborer un plan pour perturber le moins possible l'accès des patients à leurs traitements.

Cette décision de Valeant, qui s'est défendu de toute irrégularité, survient au lendemain d'initiatives comparables de la part de trois réseaux de pharmacies.

Express Scripts, CVS Health et OptumRx, branche de UnitedHealth, ont décidé d'arrêter de faire appel aux services de Philidor en raison de leurs inquiétudes concernant son éthique commerciale.

Le titre Valeant côté à New York, déjà pénalisé en Bourse ces derniers jours par le rapport de Citron, plonge de 7,1% à 103,5 dollars dans les transactions électroniques d'avant-Bourse à Wall Street. (Ben Hirschler et Shivam Srivastavain; Myriam Rivet pour le service français, édité par Bertrand Boucey)