BNP Paribas veut réduire ses coûts grâce au "big data"-source

mercredi 28 octobre 2015 23h38
 

PARIS, 28 octobre (Reuters) - BNP Paribas pourrait supprimer des postes dans le cadre de son programme de réduction de coûts dans la banque d'investissement, qui passe par l'utilisation du "big data" pour mieux identifier les besoins de ses clients, a-t-on appris de source proche du dossier.

Comme ses concurrentes en Europe, la première banque française mène une réorganisation qui pourrait déboucher sur des réductions d'effectifs, dans un contexte de durcissement de la réglementation en Europe et aux Etats-Unis.

Dans le cadre de son proche de réduire 20% des coûts de sa division de banque d'entreprise et institutionnelle (CIB), qui emploie plus de 29.000 personnes, BNP Paribas étudie l'utilisation du "big data" (traitement de données massives) pour identifier plus précisément les demandes de ses clients et faire ainsi des économies, a précisé cette source.

"Cela entraînera des réductions de postes importantes dans le 'middle' et le 'back office'. Il n'y aura plus besoin d'autant de commerciaux non plus", a-t-elle ajouté.

BNP doit publier ses comptes trimestriels vendredi mais ne prévoit pas de présenter sa stratégie pour sa division CIB jusqu'à la publication de ses résultats annuels l'an prochain. (Maya Nikolaeva, avec Cyril Altmeyer pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)