Cameron hostile au modèle norvégien pour les relations avec l'UE

mercredi 28 octobre 2015 14h41
 

LONDRES, 28 octobre (Reuters) - David Cameron a promis mercredi de s'opposer "très fermement" à ce que la Grande-Bretagne suive l'exemple de la Norvège en matière de relations relations avec Bruxelles si ses concitoyens décident de quitter l'Union européenne à l'issue du référendum qui doit avoir lieu avant la fin 2017.

Prié, lors d'une audience au Parlement, de dire si toutes les options étaient envisageables dans le cadre de la renégociation des relations avec l'UE, le Premier ministre a répondu par l'affirmative mais il a mis en garde contre la formule adoptée par la Norvège, qui ne fait pas partie des "28" mais a accès au marché unique.

"Certains partisans du retrait britannique de l'Union européenne (...) évoquent en particulier la position de la Norvège, estimant qu'il s'agit d'une bonne issue. Je m'y opposerai très fermement", a-t-il déclaré.

"La Norvège verse en fait autant que nous à l'UE par habitant, elle reçoit deux fois plus de migrants que nous par habitant, mais elle ne siège évidemment pas à la table et ne peut pas négocier", a ajouté David Cameron. (Kylie MacLellan, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Marc Angrand)