LEAD 1-Saipem veut assurer son avenir sans Eni qui se recentre

mercredi 28 octobre 2015 12h52
 

* Augmentation de capital au T1 2016

* Eni vendra 12,5% de Saipem à un fonds public

* L'action en nette hausse (Actualisé avec des précisions, cours de Bourse, citations d'analystes)

par Stephen Jewkes et Karolin Schaps

MILAN, 28 octobre (Reuters) - Saipem sollicite les investisseurs pour l'aider à surmonter la récession qui touche le secteur parapétrolier et à assurer son redressement, alors même que son principal actionnaire, le pétrolier Eni, entreprend de réduire sa participation.

Saipem a ainsi annoncé mercredi qu'il procèderait à une augmentation de capital de 3,5 milliards d'euros au premier trimestre 2016 dans le cadre d'un nouveau plan de redressement quadriennal censé lui donner les moyens de se passer d'Eni, actionnaire à hauteur de 43%.

Dans le même temps, ce dernier a fait savoir qu'il vendrait 12,5% environ de Saipem au fonds d'investissement public Fondo Strategico Italiano (FSI), cédant ainsi le contrôle du groupe parapétrolier et réduisant son passif de 5,1 milliards d'euros.

Le marché a salué ces nouvelles: l'action Saipem gagnait 8,3% à la mi-journée, plus forte hausse de l'indice Stoxx 600, tandis qu'Eni avançait de 0,7%.

Eni, noté A-, avait par sa seule présence aidé Saipem à assurer le service de sa dette. Mais il entend se recentrer sur son métier de base, la prospection pétrolière et gazière, et pour cela est soucieux de rendre son autonomie à Saipem.   Suite...