Suède-Le QE sera augmenté, d'autres mesures monétaires possibles

mercredi 28 octobre 2015 10h44
 

STOCKHOLM, 28 octobre (Reuters) - La banque centrale de Suède (Risksbank) a maintenu mercredi son taux d'intervention à -0,35%, comme prévu, et ajouté qu'elle augmenterait son programme de rachats obligataires de 65 milliards de couronnes à un total de 200 milliards (21,4 milliards d'euros), s'employant ainsi à étayer l'inflation et à restreindre les velléités de hausse de la monnaie nationale.

La Riksbank se félicite que l'inflation se redresse mais elle craint que les mesures de stimulation monétaire d'autres banques centrales ne se traduisent par un renforcement de la couronne.

"Pour préserver la qualité du redressement de l'inflation, le conseil exécutif de la Riksbank estime nécessaire de rendre la politique monétaire encore plus accommodante", explique l'institut d'émission dans un communiqué.

La banque centrale se tient prête à prendre toute nouvelle mesure d'ordre monétaire si les perspectives d'inflation viennent à se dégrader, "même entre deux réunions ordinaires de politique monétaire".

Elle a également déclaré qu'une première remontée des taux d'intérêt serait repoussée d'environ six mois par rapport à sa précédente estimation.

La grande majorité d'économistes interrogés par Reuters tablait sur le statu quo après une première hausse des prix de détail en quatre mois en septembre.

La Riksbank a abaissé les taux par trois fois cette année. La dernière baisse remontait à juillet, quand elle avait également augmenté son programme d'assouplissement quantitatif (QE) pour le porter à 135 milliards de couronnes.

Le rendement de l'emprunt suédois à 10 ans a fortement baiss" en réaction à ces annonces, touchant un plus bas de deux mois de 0,51%. La couronne a fléchi dans un premier temps contre l'euro mais s'est rapidement reprise pour revenir au niveau où elle se trouvait avant que la décision ne soit annoncée.

(Bureau de Stockholm, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)