Maison Blanche et Congrès passent un accord budgétaire

mardi 27 octobre 2015 17h30
 

par Richard Cowan

WASHINGTON, 27 octobre (Reuters) - La Maison blanche et le Congrès sont parvenus dans la nuit de lundi à mardi à conclure un accord budgétaire courant sur une période de deux ans qui prévoit entre autres de déplafonner les programmes de défense et d'autres programmes et de relever le plafond d'endettement.

Cet arrangement entre démocrates et républicains doit permettre d'éviter une nouvelle impasse budgétaire jusqu'à l'investiture du successeur de Barack Obama, qui prendra ses fonctions en janvier 2017 après l'élection présidentielle de novembre 2016.

Outre un relèvement du plafond de la dette jusqu'en mars 2017, ce compromis permet de dégager 80 milliards de dollars (72,4 milliards d'euros) de dépenses supplémentaires sur deux ans, réparties à égalité entre programmes militaires et programmes intérieures.

Sur ce montant, 50 milliards de dollars de dépenses supplémentaires seront autorisés sur l'exercice budgétaire 2016, entamé le 1er octobre, les 30 milliards restant alimentant le budget 2017.

Ce supplément de dépenses serait en partie couvert par la vente éventuelle, à compter de l'exercice budgétaire 2018, de 58 millions de baril de pétrole puisés dans les réserves stratégiques, selon une version préliminaire du projet publiée sur le site de la Chambre des représentants.

COMPROMIS À VALIDER

Un fonctionnaire de l'administration Obama a déclaré que ce compromis permettrait de protéger les bénéficiaires des programmes de protection sociale d'éventuelles coupes dans les dépenses et a appelé les membres du Congrès des deux bords à le ratifier.   Suite...