LEAD 1-Le climat des affaires se détériore à peine en Allemagne

lundi 26 octobre 2015 11h35
 

(Actualisé avec précisions, contexte, commentaires)

BERLIN, 26 octobre (Reuters) - Le climat des affaires s'est à peine détérioré en octobre en Allemagne, ce qui semble témoigner de la capacité de résistance de la première économie européenne face au ralentissement de l'activité en Chine et au scandale Volkswagen, montre l'enquête mensuelle publiée lundi par l'institut Ifo.

L'indice Ifo, calculé à partir d'un échantillon de 7.000 entreprises, s'est tassé à 108,2 en octobre contre 108,5 en septembre.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à un recul plus prononcé, à 107,8.

"L'économie allemande fait preuve d'une résistance remarquable si l'on considère les multiples défis auxquels elle est confrontée cet automne", a commenté le patron de l'institut Ifo, Hans-Werner Sinn, dans un communiqué.

"En effet, le scandale Volkswagen n'a eu aucun impact sur le secteur automobile allemand. L'indice du climat des affaires dans le secteur automobile a même continué à monter ce mois-ci", a-t-il ajouté.

Klaus Wohlrabe, économiste de l'Ifo, a déclaré à Reuters que les entreprises du secteur avaient même révisé à la hausse leurs prévisions de production.

L'économie allemande a envoyé des signaux contrastés ces derniers mois, avec notamment un recul des commandes à l'industrie, de la production industrielle et des exportations en août.

L'enquête mensuelle de l'institut ZEW publiée le 13 octobre avait en outre signalé une dégradation du moral des investisseurs allemands en octobre.   Suite...