Le yuan bien parti pour intégrer dans les DTS-sources

lundi 26 octobre 2015 10h31
 

BRUXELLES/WASHINGTON, 26 octobre (Reuters) - Un projet de rapport des services du Fonds monétaire international (FMI) se montre favorable à l'intégration du yuan dans les Droits de tirage spéciaux (DTS), ont déclaré dimanche trois sources proches du dossier.

Le conseil d'administration du FMI doit prendre une décision en la matière en novembre sur la base de ce rapport, selon un porte-parole du FMI.

D'après l'une des sources, la décision pourrait être repoussée au début 2016. Tout changement dans la composition des DTS interviendra en octobre 2016.

Si le rapport est positif, une majorité de 70% seulement s'imposera pour que la monnaie chinoise devienne partie prenante des DTS, alors que 85% sont habituellement requis pour les décisions les plus délicates.

Pékin souhaite que le yuan, ou renminbi, intègre les DTS pour se libérer de l'influence du dollar et attester ainsi symboliquement de sa nouvelle puissance économique.

La France et la Grande-Bretagne sont favorables à l'inclusion du yuan, l'Allemagne et l'Italie ne s'y opposant pas a priori mais demandant à voir les critères techniques.

Eswar Prasad, professeur de l'Université Cornell et ex-directeur de la division Chine du FMI, ne voit pas les Etats-Unis ou le Japon aller à l'encontre d'un rapport positif. "Je pense qu'il serait très difficile pour le FMI, au vu en particulier de tout ce que la Chine a fait cette année, de refuser à la Chine la distinction qu'elle souhaite vraiment". (Lidia Kelly à Moscou, Richard Cowen à Washington, avec Krista Hughes, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)