Volkswagen prépare des mesures commerciales en Allemagne-DPA

dimanche 25 octobre 2015 14h15
 

FRANCFORT/BERLIN, 25 octobre (Reuters) - Volkswagen prépare une offre commerciale à destination des propriétaires de VW en Allemagne qui seraient prêts à acheter une voiture neuve pour remplacer leur véhicule équipé du logiciel truqueur à l'origine du scandale qui ébranle le groupe, rapporte dimanche l'agence DPA.

Le constructeur allemand a reconnu le mois dernier avoir installé ce logiciel sur certains moteurs diesels pour contourner les normes antipollution américaines.

Le groupe s'attend à ce que le coût du scandale, qui l'obligera à rappeler 8,5 millions de véhicules rien qu'en Europe, dépasse les 30 milliards d'euros, rapportait samedi le mensuel allemand Manager Magazin.

Dans ce contexte, la priorité est à la fois de réduire les coûts et de stabiliser les ventes. Des incitations à l'achat pour les propriétaires de VW permettraient à la fois de soutenir les ventes et de soulager la pression sur les concessionnaires VW qui sont en contact direct avec la clientèle, note DPA.

L'offre commerciale pourrait être ciblée sur les propriétaires de véhicules équipés de moteurs diesel de 1,6 litre, sur lesquels la réparation sera la plus coûteuse, ajoute l'agence en citant des sources du groupe et de concessionnaires.

L'offre ne serait valable qu'en Allemagne, où circulent environ 2,4 millions de voitures équipées du logiciel truqueur.

Volkswagen s'est refusé à tout commentaire sinon pour dire qu'il était normal d'envisager des offres commerciales pour fidéliser sa clientèle.

Le scandale de la fraude aux tests antipollution a fait chuter le cours de Bourse de VW de plus d'un quart, entraîné la démission du président du directoire Martin Winterkorn et déclenché des enquêtes et procédures judiciaires à travers le monde.

Selon Manager Magazin, Volkswagen va geler les promotions au niveau managérial l'an prochain dans sa division VW et réutiliser le plus possible de pièces de sa Golf pour le prochain modèle, ce qui devrait permettre d'économiser plusieurs centaines de millions d'euros.

Le groupe a suspendu plus de 10 cadres de haut rang, dont certains de ses meilleurs ingénieurs, dans le cadre d'une enquête interne.

Deux sources proches du dossier ont indiqué à Reuters que Hanno Jelden, responsable de l'électronique moteur chez Volkswagen, était également frappé par une mesure de suspension. Le journal Bild am Sonntag croit savoir qu'il est l'une des personnalités au centre de l'enquête ouverte par la justice allemande sur la fraude. (Maria Sheahan et Andreas Cremer, Véronique Tison pour le service français)