Le fabricant d'imprimantes Lexmark envisage de se vendre-presse

vendredi 23 octobre 2015 00h15
 

23 octobre (Reuters) - Le fabricant d'imprimantes Lexmark International passe en revue ses options stratégiques, dont celle d'une possible vente, écrit jeudi le Wall Street Journal.

Lexmark a mandaté la banque Goldman Sachs en vue de l'opération et aurait des acheteurs potentiels parmi des fonds d'investissements privés et d'autres entreprises du secteur technologique, précise le journal en citant des sources proches du dossier.

La société américaine n'a pas souhaité réagir à ces informations. "Lexmark ne commente pas les rumeurs ni les spéculations", a déclaré son porte-parole, Jerry Grasso.

Selon le Wall Street Journal, la revente de Lexmark, valorisée à 1,9 milliard de dollars (1,7 milliard de dollars) jeudi après-midi, n'est pas encore actée.

L'action Lexmark a terminé en hausse de 5,9% à 32,88 dollars jeudi à Wall Street.

(Ismaïl Shakil à Bangalore; Tangi Salaün pour le service français, édité par Véronique Tison)