Berlin mieux disposé envers la voiture électrique-presse

jeudi 22 octobre 2015 10h20
 

BERLIN, 22 octobre (Reuters) - Le ministre allemand des Transports envisage des mesures supplémentaires de soutien aux véhicules électriques, a indiqué jeudi un quotidien allemand, alors que le scandale Volkswagen a relancé le débat sur les moyens de développer le parc de voitures électriques.

Citant des sources gouvernementales, le Rheinische Post indique que le ministre des Transports Alexander Dobrindt examine la possibilité de mettre en place 10.000 stations de recharge supplémentaires.

Le coût d'un tel programme s'élèverait à une centaine de millions d'euros, destinés à être répartis entre des investissements publics et privés, d'après le quotidien rhénan.

L'Allemagne ne devrait pas parvenir à atteindre son objectif d'avoir un million de véhicules électriques en circulation d'ici 2020. Seuls 19.000 voitures électriques y ont été vendues l'an dernier, les candidats potentiels à l'achat étant refroidis par l'autonomie limitée de ce type de véhicules et l'insuffisance du réseau de sites de recharge.

Fin 2014, l'Allemagne comptait seulement 2.400 stations de recharge et une centaine de bornes de charge rapide.

L'affaire Volkswagen a relancé les appels en faveur d'un soutien gouvernemental accru aux véhicules électrique.

Le ministre de l'Economie Sigmar Gabriel et la ministre de l'Environnement Barbara Hendricks ont plaidé la semaine dernière pour la mise en place de quotas contraignants en ce domaine, la seconde se prononçant également pour des bonus lors de l'achat de tels véhicules. (Caroline Copley; Myriam Rivet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)